Libérer son entreprise de son patron – Alexandre Gérard (Chronoflex)

5 Nov 2017 | Conférence

Sylvain Calmet NB

SYLVAIN CALMET
Organisation & Agilité

3 min de lecture

Alexandre Gérard nous a narré sans détours ni slides l’aventure Chronoflex et la libération de son entreprise, toujours avec recul et humour.

Avant d’évoquer la libération de son entreprise, il nous rappelle sa création en 1995 pour un service qui n’existait pas à l’époque : livrer et remplacer sur site les tuyaux flexibles des engins de chantier qui cassent. Rapidement c’est la réussite !

Puis en 2009, c’est la crise et donc la claque. Rien ne va plus : baisse drastique du chiffres d’affaires, licenciements, …. Une période noire pour le dirigeant. A la recherche de solutions, il rencontre alors Jean-François Zobrist qui lui raconte l’histoire de FAVI. Alexandre Gérard est convaincu que c’est l’exemple qu’il veut essayer de suivre et décide donc de « libérer » Chronoflex. Il rencontre ensuite Isaac Getz (auteur de Liberté et Cie) qui fini de le persuader. La libération de Chronoflex est lancée.

Après avoir pris conscience de ses erreurs, il met en place les premières pierres du renouveau. Les valeurs partagées par tous sont identifiés et mise en avant, les irritants des collaborateurs sont supprimés, les symboles de pouvoir sont anéantis : la libération de l’entreprise est lancée ! C’est nouveau pour tout le monde, facile pour personne mais toute l’entreprise s’engage dans cette démarche. Et cela paye ! En effet, en 2012 c’est l’inverse de 2009 : on réembauche, tous les compteurs sont au vert. De nouvelles péripéties montrent la résilience de l’entreprise face à des changements de contexte…

Mais nous ne vous raconterons pas toute l’histoire d’Alexandre Gérard et de Chronoflex car il faut aller voir cette conférence de haut niveau ! En effet, nous avons assisté à une conférence bien rodée, encore plus maîtrisée que celle que nous avions vu en 2013 à Agile Tour Nantes. C’est un exemple parmi d’autre de la libération d’une entreprise qui a fonctionné et qui fonctionne toujours. Comme souvent, il aura cependant fallu attendre de ne plus avoir le choix pour donner plus de responsabilités à « ceux qui font », de libérer les énergies. On peut se poser la question si cette notion d’urgence ne serait pas l’étincelle indispensable qui déclenche ces modes de management par la confiance.

Nous espérons que le message d’Alexandre Gérard sera entendu par d’autres et qu’il donne l’envie de s’engager dans une démarche de libération des énergies individuelles et collectives avant d’y être contraints par la force des choses.

Pour vous donner à mémoriser les messages clés de cette conférence, nous vous avons concocté un petit scribing « maison ».

Prise de note scribée de la conférence

Scribing Agile Tour Rennes 2017 – A. Gérard.

 

Et pour en découvrir plus, regardez la vidéo de Chronoflex qui résume cette histoire ou de lire le livre d’Alexandre Gérard «  le patron qui ne voulait plus être chef ».

 

Et pour approfondir d’autre sujets, n’hésitez pas à lire nos autres retours sur la conférence Agile Tour Rennes 2017.

ARTICLES SIMILAIRES

NOS AGENCES

23 Rue Gambetta, 44000 Nantes
02.85.52.45.07

12 Rue de Létanduère, 49000 Angers
06.45.13.49.27

NOUS CONTACTER

1 + 1 =